S'il vous plaît activez Javascript
Aller au contenu
PERSONNALITÉS
En mémoire de Son Altesse Royale le duc d’Édimbourg
9 avril 2021

Déclaration du Président du Sénat,
l’honorable George J. Furey, c.r.

Aujourd'hui, le Sénat du Canada pleure la perte de Son Altesse Royale le prince Philip, duc d’Édimbourg, et célèbre sa longue et remarquable vie. Sa vie a couvert un siècle marqué par des grands changements, au Canada et partout au monde. Le décès du duc d'Édimbourg marque la fin d'une époque.

Après une brillante carrière navale pendant laquelle il a servi durant la Seconde Guerre mondiale, le duc d’Édimbourg a commencé son travail en soutien à la Reine suite à son accession au Trône en 1952. En 2009, il devenait le consort (compagnon de la Souveraine) au plus long service, distinction précédemment détenue par la Reine Charlotte, épouse de George III. Son Altesse Royale avait également plusieurs passions qu’il cultivait séparément de son travail auprès de Sa Majesté, dont la conservation, l’ingénierie, et le Prix du Duc d’Édimbourg qu’il a fondé en 1956.

Le Sénat offre ses plus sincères condoléances à Sa Majesté la Reine et à la famille royale. Nous partageons notre peine avec nos amis du Commonwealth qui, comme nous, regretterons beaucoup feu son Altesse Royale et tout ce que ce personnage extraordinaire a contribué à notre patrimoine commun.

La reine Élisabeth II et le prince Philip, duc d’Édimbourg, arrivent en calèche sur la Colline du Parlement en 2010 pour les célébrations de la fête du Canada dans le cadre de la 21e tournée du couple royal au Canada. Cette visite marquait la 45e visite du prince Philip au pays. (Crédit photo : La Presse canadienne)

La reine Élisabeth II et le prince Philip, duc d’Édimbourg, arrivent en calèche sur la Colline du Parlement en 2010 pour les célébrations de la fête du Canada dans le cadre de la 21e tournée du couple royal au Canada. Cette visite marquait la 45e visite du prince Philip au pays. (Crédit photo : La Presse canadienne)

La reine Élisabeth et le prince Philip discutent lors des célébrations de la fête du Canada sur la Colline du Parlement en 2010. (Crédit photo : La Presse canadienne)

La reine Élisabeth et le prince Philip discutent lors des célébrations de la fête du Canada sur la Colline du Parlement en 2010. (Crédit photo : La Presse canadienne)

Lors de leur 16e visite au Canada en septembre 1984, la reine Élisabeth et le duc d’Édimbourg saluent des foules de partisans alors qu’ils quittent la Colline du Parlement pour se rendre à Rideau Hall, la résidence officielle du gouverneur général. (Crédit photo : La Presse canadienne)

Lors de leur 16e visite au Canada en septembre 1984, la reine Élisabeth et le duc d’Édimbourg saluent des foules de partisans alors qu’ils quittent la Colline du Parlement pour se rendre à Rideau Hall, la résidence officielle du gouverneur général. (Crédit photo : La Presse canadienne)

La reine Élisabeth et le prince Philip se frayent un chemin dans une foule de plus de 100 000 sympathisants brandissant des drapeaux canadiens sur la Colline du Parlement le 17 avril 1982. La reine était à Ottawa pour signer la proclamation de la Loi constitutionnelle, une loi qui transférait la Constitution du Canada — et le pouvoir de la modifier — du Parlement britannique aux législatures fédérale et provinciales du Canada. (Crédit photo : La Presse canadienne)

La reine Élisabeth et le prince Philip se frayent un chemin dans une foule de plus de 100 000 sympathisants brandissant des drapeaux canadiens sur la Colline du Parlement le 17 avril 1982. La reine était à Ottawa pour signer la proclamation de la Loi constitutionnelle, une loi qui transférait la Constitution du Canada — et le pouvoir de la modifier — du Parlement britannique aux législatures fédérale et provinciales du Canada. (Crédit photo : La Presse canadienne)

Escortés par des agents de la GRC lors de la visite du jubilé d’argent de la reine au Canada en 1977, la reine Élisabeth et le prince Philip saluent les foules sur la Colline du Parlement alors qu’ils se promènent en calèche à toit ouvert. La reine a par la suite ouvert la troisième session de la 30e législature avec la lecture du discours du Trône dans la Chambre du Sénat. (Crédit photo : La Presse canadienne)

Escortés par des agents de la GRC lors de la visite du jubilé d’argent de la reine au Canada en 1977, la reine Élisabeth et le prince Philip saluent les foules sur la Colline du Parlement alors qu’ils se promènent en calèche à toit ouvert. La reine a par la suite ouvert la troisième session de la 30e Législature avec la lecture du discours du Trône dans la Chambre du Sénat. (Crédit photo : La Presse canadienne)

La reine Élisabeth lit le discours du Trône depuis le trône du monarque dans la Chambre du Sénat, avec le prince Philip à ses côtés sur le trône du consort, en 1977. (Crédit photo : La Presse canadienne)

La reine Élisabeth lit le discours du Trône depuis le trône du monarque dans la Chambre du Sénat, avec le prince Philip à ses côtés sur le trône du consort, en 1977. (Crédit photo : La Presse canadienne)

Le prince Philip écoute la reine Élisabeth lire le discours du Trône le 14 octobre 1957, inaugurant la 23e législature du Canada. (Crédit photo : La Presse canadienne)

Le prince Philip écoute la reine Élisabeth lire le discours du Trône le 14 octobre 1957, inaugurant la 23e Législature du Canada. (Crédit photo : La Presse canadienne)

 

 

La reine Élisabeth et le prince Philip prennent place sur les trônes royaux sur la Colline du Parlement pour la signature de la proclamation de la Loi constitutionnelle en 1982. Les trônes occupent normalement une estrade à la tête de la Chambre du Sénat dans l’édifice du Centre, mais ils ont été déplacés sur une scène devant l’édifice pour la cérémonie. (Crédit photo : La Presse canadienne)

La reine Élisabeth et le prince Philip prennent place sur les trônes royaux sur la Colline du Parlement pour la signature de la proclamation de la Loi constitutionnelle en 1982. Les trônes occupent normalement une estrade à la tête de la Chambre du Sénat dans l’édifice du Centre, mais ils ont été déplacés sur une scène devant l’édifice pour la cérémonie. (Crédit photo : La Presse canadienne)

Le prince Philip accompagne la reine Élisabeth pendant qu’elle lit le discours du Trône dans la Chambre du Sénat le 18 octobre 1977, inaugurant officiellement la troisième session de la 30e législature du Canada. (Crédit photo : La Presse canadienne)

Le prince Philip accompagne la reine Élisabeth pendant qu’elle lit le discours du Trône dans la Chambre du Sénat le 18 octobre 1977, inaugurant officiellement la troisième session de la 30e Législature du Canada. (Crédit photo : La Presse canadienne)

La reine Élisabeth et le prince Philip se rendent sur la Colline du Parlement en octobre 1957 pour l’ouverture de la 23e législature lors de la première tournée du couple royal au Canada après le couronnement de la reine en 1953. (Crédit photo : La Presse canadienne)

La reine Élisabeth et le prince Philip se rendent sur la Colline du Parlement en octobre 1957 pour l’ouverture de la 23e Législature lors de la première tournée du couple royal au Canada après le couronnement de la reine en 1953. (Crédit photo : La Presse canadienne)

La reine Élisabeth et le prince Philip entrent dans l’édifice du Centre pour l’ouverture de la législature en 1957. La reine porte sa robe de couronnement de 1953 et le prince Philip porte l'uniforme de colonel en chef du Royal Canadian Regiment. (Crédit photo : La Presse canadienne)

La reine Élisabeth et le prince Philip entrent dans l’édifice du Centre pour l’ouverture de la Législature en 1957. La reine porte sa robe de couronnement de 1953 et le prince Philip porte l'uniforme de colonel‑en‑chef du Royal Canadian Regiment. (Crédit photo : La Presse canadienne)

 

Livre de condoléances pour Son Altesse Royale le duc d'Édimbourg

Les Canadiens sont invités à signer et à consulter le livre de condoléances en ligne.

Consulter le livre de condoléances en ligne

Hommages au Sénat - Le 20 avril 2021

Vissioner sur ParlVu au Sénat